A Band of Buriers "Filth" (What a mess records !)

Publié le par Cyril Caucat

A Band of Buriers "Filth" (What a mess records !)

Il existe à Toulouse, un label qui oeuvre depuis de nombreuses années magistralement, sans faire trop de bruits, sans faire de vagues, dans une relative discrétion. Si vous aimez les productions folk, minimales, intimistes et finement ouvragées (et oui il n'y a pas que « le folk variété » de Moriarty dans la vie), il vous faut foncer sur cette maison de très bon goût. En 2012, le label éditait en partenariat avec A decorative stamp, le deuxième album de ce projet britannique. Si vous aviez été un ruthénois inspiré, vous auriez vu ce groupe chez JJV au mois de décembre dernier, et vous auriez découvert l'univers fascinant de ce projet. A band of buriers c'est de la musique de chambre mélancolique, mélodique (avec un violoncelle magique), agrémentée de phrasé Hip Hop, de l'anti rap alternative folk hypnotisant finalement. Du folk néo-classique avec le flot et les textes poétiques de James P Honey (à écouter prioritairement le titre "Slides by"). Cet album n'est plus tout jeune certes, et depuis ils en ont sorti un nouveau, mais nous vous conseillons de vous le procurer. Il ne quittera plus votre platine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article